Bonjour !

Un grand message pour une fois, afin de présenter ma dernière réalisation : une cape d'inspiration médiévale à capuche.

Tant qu'à faire quelque chose de fonctionnel, autant qu'elle soit à la fois chaude et couvrante.
Pour le côté chaud, je pars donc naturellement sur de la laine, et pour le côté couvrant, je m'oriente sur une forme en 3/4 de cercle.

Ayant reçu la superbe laine foulée envoyée par Alexandra - que je remercie au passage - il faut s'atteler au plan !
La problématique est simple : comment décomposer la cape afin d'obtenir le moins de pièces possibles, avec le moins de chutes possibles, en tenant compte de la largeur effective du tissu et des marges.

Une erreur de mesure dès le départ m'aura valu une bonne prise de tête bien anti-productive...
cauchemar

Mais bref. Refermons là cette parenthèse douloureuse, et revenons dans le monde bigarré des Bisounours où toutes les mesures tombent toujours pile ; voilà donc le plan définitif de la cape (je n'ai pas indiqué les mesures puisqu'elles ne concernent que mon corps d'apollon, à vous d'adapter en rajoutant les marges nécessaires aux coutures et rabats) :

schema



Etape suivante : Déroulez votre tissu et tracez vos pièces avec une craie à couture. Découpez.
Rien de bien sorcier, mais si vous rippez vous regretterez immanquablement cette époque lointaine où vous n'avez pas été attentif aux ateliers découpage de moyenne section.

decoupe


Bien. Maintenant, vous avez vos pièces.

Vient donc l'inévitable moment de l'assemblage, ou vous allez pouvoir jouer de l'épingle.
Une épingle tous les 10-15 cm, en évitant de tirer sur le tissu.


epinglage

Maintenant que tout est parfaitement assemblé, vient l'étape tant redoutée de la couture à proprement parler.

Et là, 2 options s'offrent à vous :

  • vous avez des tendances masochistes ou rigoureusement intégristes/traditionalistes ? Optez pour la couture à la main, vous ne serez pas déçu.
  • vous avez une vie à côté et souhaitez épargner votre couple ? La machine à coudre est faite pour vous.

Merci à isa pour sa formation accélérée et ses précieux conseils.
machine

Ca y est, la cape est cousue, bravo. Faites de même avec la capuche.

Par contre, il va bien falloir la fermer cette cape non ? Ou vous préférez les courants d'air ?

Vous pouvez opter pour une fibule, ce qui ne nécessitera pas de couture, mais risque de tirer un peu le tissu et à terme de le déformer.

J'ai opté pour une attache en cuir avec un anneau en métal, confectionnée par mes petites mains et cousue au point de sellier.
Prévoir un renfort en cuir à l'arrière du tissu :
attache_detail

Et voilà, c'est terminé !!

Quelques clichés de la cape "sur pièce" :

De face (pour une pose digne de ce nom, prenez toujours l'air inspiré)
devant_cape

Et de dos :
derriere_cape

Pour le fun, je me suis même permis un petit montage "en situation" :
en_situation

 

perceval "Sans déconner Sire, c'est classe ou pas ?"

Perceval

@+
Peavey